En partenariat avec le Comité des Fêtes de Méral

samedi 23 septembre 2017 COMPLET

Salle Saint Pierre // Méral // 20:32 // Tarif: D


La Fédération des Festivals d’Humour réunit plus de 40 festivals d’humour en France. Cette fédération permet de croiser les regards sur les pratiques de chacun, de créer un dialogue collectif et unique avec les institutions publiques et privées, de repérer et accompagner les humoristes émergeants.

Dans ce cadre, le Festival les Embuscades donne un coup de pouce à deux jeunes humoristes repérés par la FFH : Cyril Iasci et François Guédon.
Pour en savoir plus : http://ffhumour.org

  • Cyril Iasci

    Cyril Iasci // Malajusté

    75 // Café Théâtre (20mn)

    Cyril Iasci est-il « mal ajusté » ? Il a comme une impression étrange de ne jamais être au bon endroit, de croiser des gens bizarres, de passer à côté de la réussite, d’habiter dans des apparts improbables, de ne pas être tout à fait en phase avec son milieu…


  • François Guédon

    François Guédon // L'affaire Guédon

    16 // Café Théâtre (20mn)

    Qu’est-ce que l’humour ? Voilà la question de ce premier spectacle entre introspection métaphysique et amour inconditionnel de la grivoiserie… François Guédon jongle avec les styles et les personnages. Œuvrant secrètement à l’improbable réconciliation entre Racine et Nabilla, il vous livre son humour finement gras avec la touche d’impertinence qui convient…


  • Frédéric Fromet

    Frédéric Fromet // Ca Fromet !

    75 // Chansons impertinentes (75mn)

    Révélé au grand public par sa chanson d’actualité hebdomadaire sur France Inter, Frédéric Fromet n’épargne rien ni personne, et taille des costards tous azimuts. Les bobos qui se vantent de marcher au bout du monde mais qui gueulent dès que l’ascenseur est en panne.
    Les jeunes cadres dynamiques et leur insupportable jargon d’entreprise, les geeks de tout poil, les footeux et les joggeurs, les mômes insupportables, les adeptes du bio, l’extrême gauche et l’extrême droite, ou encore le cybersex avec l’excellente « A cause d’un clic » où sur un air de berceuse un fils découvre que la femme derrière l’écran… c’est sa maman. Ça décoiffe !

    « S’il ne semble jamais asséner de vérités, l’air de rien Frédéric Fromet dénonce avec (im)pertinence les travers de notre société et des politiques.
    Délicieusement grinçant » TÉLÉRAMA


nous suivre

Copyright © lesembuscades 2017